17 septembre Pour un « après » meilleur « qu’avant »

Le jeudi 17 septembre

Salariés, retraités et privés d’emploi tous ensemble !

Journée nationale d’action, de grève et de manifestations :

PERIGUEUX - 10H30 – Palais de justice

BERGERAC - 15H - Palais de justice

SARLAT - 15H – Place de la Grande Rigaudie

Alors que la période du confinement et de la crise sanitaire a démontré l’échec du système capitaliste, alors que les populations ont pu mesurer les manques du système de santé et des services publics.

Cette période a, aussi, démontré que notre pays a pu faire face grâce à l’intelligence et l’implication collective des travailleuses et des travailleurs, en dépit des politiques gouvernementales et managériales ineptes. C’est, elles et eux qui ont sauvé des milliers de personnes, assuré la vie quotidienne de millions d’autres. La démonstration est faite, s’il y en avait besoin, que les richesses c’est bien nous qui les produisons et qu’elles sont détournées au profit d’une minorité.

 Le gouvernement et le patronat, aidés d’alliés de circonstance, veulent accélérer le pillage de nos droits, de nos salaires, de nos retraites, de nos allocations, accélérer la case des emplois dans le privé et le public.

C’est pour exiger un changement radical de société, que la CGT confédéralement a initié la date du 17 septembre, pour qu’aboutissent nos revendications, nous devons nous mobiliser massivement par la grève et les manifestations.

Nous ne pourrons pas gagner à quelques-uns, même très déterminés, nous pouvons gagner par la mobilisation du plus grand nombre !

La CGT, avec les salariés mobilisés, fait d’autres choix de société, à l’opposé de ceux présentés comme inéluctables. Nous revendiquons donc :

          Le passage aux 32 heures de travail par semaine pour toutes et tous (Création immédiate d’emplois),

          Augmentation des salaires, des retraites et le Smic à 1800 euros (Soutien à une meilleur consommation des ménages),

          Le renforcement de notre sécurité sociale et de notre système de retraite solidaire par répartition, avec un départ en retraite à taux plein à 60 ans. (Solidarité intergénérationnelle et création d’emplois),

          La suppression de la réforme de l’assurance chômage (Ne pas faire payer les plus précaires, solidarité).

 

JEUDI 20 FEVRIER 2020

 

JEUDI 20 FEVRIER 2020

10H PERIGUEUX PALAIS DE JUSTICE

15H BERGERAC PALAIS DE JUSTICE

15H  SARLAT PLACE DE LA GRANDE RIGAUDIE

36 jours sans trêve, on continue ! mardi 14 janvier 2020

Une nouvelle fois, la mobilisation ce 9 janvier a été exceptionnelle par son ampleur et son caractère interprofessionnel. Elle s’inscrit dans une mobilisation lancée par la grève depuis trente-six jours partout en France.

Cette situation démontre le rejet massif et croissant du projet de régime unique de retraites par points voulu par le gouvernement et refusé par la majorité de la population.

La grève et les mobilisations continues depuis le 5 décembre ont contraint le gouvernement à des reculs, et notamment à concéder le maintien de dispositions spécifiques dans plusieurs secteurs et professions. La prétendue universalité de cette réforme n’existe donc plus.

Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU de Dordogne réaffirment que le projet de régime unique par points conduirait inévitablement au recul des droits à la retraite tant en termes de niveau de pension que d’âge auquel les salariés d’aujourd’hui et de demain pourront bénéficier d’une retraite décente.

C’est pourquoi nos organisations appellent, dès demain et dans les jours qui suivent, l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève, y compris reconductible là où les salariés le décident, pour maintenir et augmenter le rapport de force. Afin d’obtenir le retrait de ce projet et l’ouverture de véritables négociations sur l’emploi, les salaires, les cotisations et l’amélioration du droit à la retraite dans le cadre du système par répartition et solidaire et des régimes existants, les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU de Dordogne appellent le 14 janvier à une journée de grève et de convergence interprofessionnelle localement dans tout le pays qui s’inscrit dans la continuité d’actions et d’initiatives déclinées sous toutes les formes les 15 et 16 janvier. Elles appellent à réunir dans toutes les entreprises et services des assemblées générales pour mettre en débat les modalités permettant de poursuivre la mobilisation dans le cadre de la grève lancée le 5 décembre.

Mardi 14 Janvier 2020

PERIGUEUX - 10h – palais de Justice

BERGERAC – 15h – palais de Justice

SARLAT- 15h – place de la Grande Rigaudie