Voeux 2018 CGT Dordogne

La CGT Dordogne,  vous présente  ses meilleurs vœux d’une année 2018 

revendicative – combative – passionnante – joyeuse – fraternelle – conquérante – énergique – rebelle – résistante – inventive – imaginative, solidaire et …… pleine de luttes victorieuses !

Soyons acteurs de notre avenir.
Nous avons en nous la force et la capacité de peser sur le cours des choses. 
Ensemble pour un vrai progrès social !

Nous vous adressons également nos meilleurs vœux pour vous et ceux qui vous sont chers.

Nous vous convions à un pot fraternel dinatoire à l’occasion de cette nouvelle année 2018.

Le mardi 23 janvier 2018 à partir de 18h à la Bourse du travail de Périgueux.

Au revoir 2017 et sans regret....

L’année 2017 se termine….Et espérons que se termine avec elle ce cycle terrible entamé depuis plusieurs années de perte de conquis sociaux, de propagation des guerres et de la misère à travers le monde, d’une planète exsangue avec comme seul origine à cela, LE CAPITALISME ! Nous nous trouvons dans une situation politique est sociale préoccupante. Au niveau mondial, le climat de guerre s’amplifie avec la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale politique d’Israël, la situation en Palestine est explosive et les répercutions de cette décision entraînent un peu plus cette partie du globe dans la guerre. Cela donne tout son sens à la participation de l’UD CGT 24 au « Collectif Dordogne pour une paix juste et durable entre les peuples palestiniens et israéliens». En Europe, les élections en Allemagne montrent que les vieilles recettes libérales ne passent plus dans le pays symbole de la politique économique et sociale européenne. En Autriche, c’est l’arrivée au pouvoir de ministres d’extrême droite proches des mouvements néonazis.  

En France, de nombreuses négociations ou réformes sont en cours : la fusion des régimes de retraites complémentaires AGIRC-ARCO sera effective au 1er janvier 2019 avec des reculs sans précédent, dont des baisses de pension de 10% et un recul de l’âge de départ en retraite à 63 ans ; la suppression des cotisations salariales maladie et chômage pour un transfert sur la CSG augmentée de 1.7% ; la négociation en cours sur l’assurance chômage pour aboutir avant fin janvier à un projet de loi incluant l’apprentissage, la formation professionnelle ; la réforme du système de retraite prévue en 2018 qui laisse présager la fin du système par répartition au profit d’un système par point. C’est bien, toute notre protection sociale qui est remise en cause. Et bien sûr, les ordonnances MACRON dont les décrets d’application sont en cours de parution. 

Lire la suite : Au revoir 2017 et sans regret....

AG 14 décembre 2017

Le 14 décembre 2017 : Assemblée Générale

de tous les syndiqués

en présence de Philippe MARTINEZ

Bourse du Travail de Périgueux, 26 rue Bodin

Salle du rez-de-chaussée de 14 h à 17 h.

*    Le matin, Philippe visitera les Ateliers Techniques du Toulon puis rencontrera les syndiqués du syndicat
CGT Cheminots 24.

*    L’après-midi Philippe participera à une AG ouverte à tous les syndicats, qui aura lieu dans la grande salle de la Bourse du travail à Périgueux.

En lien avec l’actualité et la visite  du  matin,  elle  aura  comme  thème : « Rôle des élus et mandatés : l’activité syndicale dans les processus de luttes gagnantes », avec les interventions de syndicats du département qui ont mené des luttes victorieuses. Il lui sera remis les cartes pétitions
 
(disponible dans Téléchargements).

Inscriptions avant le 07-12-2017 auprès de l'UD.

16 novembre 2017

LE 16 NOVEMBRE,
ON SE MOBILISE AVEC LA CGT !

La CGT, FO, SUD-SOLIDAIRES, UNEF, FIDL et UNL appellent les salariés,
les fonctionnaires, les retraités, les privés d’emploi et les étudiants
à faire du jeudi 16 novembre une grande journée de grèves et de mobilisation.

  • Pour la CGT, les ordonnances Macron et la politique d’agression des salariés, C’EST TOUJOURS NON. Parce que nous refusons la destruction du code du travail, nous refusons les accords d’entreprise de reculs sociaux, nous refusons l’affaiblissement des représentants du personnel et des syndicats dans les entreprises.
  • Pour la CGT, la politique de casse du service public et d’attaques contre les fonctionnaires, C’EST TOUJOURS NON. Parce que nous refusons le gel du point d’indice, nous refusons les 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique, nous refusons la fermeture de services publics.

Mais le gouvernement a décidé de ne pas s’arrêter là si nous ne le stoppons pas. Des réformes inquiétantes contre le monde du travail sont d’ores et déjà annoncées, en matière de formation professionnelle, d’assurance-chômage, de financement de notre Sécurité sociale (3 milliards d’euros d’économies annoncées rien que sur la branche maladie). Le tout avec la poursuite de l’austérité budgétaire, puisque les économies qui fragiliseront les services publics serviront en partie à financer les cadeaux fiscaux des plus riches (réforme de l’ISF et création d’une « flat tax » au bénéfice des riches, augmentation de la CSG au préjudice de la population). Ce n’est plus un secret pour personne, Macron, c’est le Président des riches. Toutes les réformes annoncées, austérité salariale, austérité budgétaire, ont pour seule ambition d’appauvrir la masse pour préserver le capital.
NE LAISSONS PAS CE GOUVERNEMENT NOUS IMPOSER UNE PRECARITE GENERALISEE EXIGEONS DES REFORMES DE PROGRES SOCIAL 

Pour la CGT, les exigences sont simples :
- Renforcement du code du travail et retrait des ordonnances Macron
- Renforcement des services publics, des statuts et fin de l’austérité
- Renforcement de notre protection sociale

16 NOVEMBRE
MANIFESTATIONS PERIGUEUX 11 H Palais de Justice
BERGERAC 17 H Palais de Justice
SARLAT  17 H Place de la Grande Rigaudie