vœux 2019 de la CGT Dordogne

 

Bonne année à toutes et tous mes Camarades, ce ne sont pas que des mots, il faut absolument que 2019, devienne l'année des luttes gagnantes pour celles et ceux qui n’ont pour seul richesse que leur force de travail.
Cela ne pourra se faire sans la participation de chacun-e- d'entre nous.
Je reste certaine, que des victoires sont possibles. Elles ne peuvent avoir lieu qu'avec un" tous ensemble".
Et alors comme le dit la chanson "Et demain, nos matins chanteront ….. Car le monde sera ce que tu le feras, plein d'amour de justice et de joie "...

Que 2019 devienne l'année de fortes mobilisations qui répondent enfin aux combats en cours. Comme elle l'a toujours fait depuis sa création la CGT saura rassembler les travailleurs et les travailleuses dans un front le plus large possible pour combattre avec succès les mesures sociales régressives du pouvoir politique et son donneur d'ordre le patronat.
Je vous adresse, au nom de l'Union départementale CGT de la Dordogne, nos meilleurs vœux à vous, à vos familles.
L'avenir sera celui que nous construirons. 

Très fraternellement
Corinne Rey
Secrétaire Générale de l'Union Départementale CGT de la Dordogne

Pour que nos besoins soient entendus : Le 14 Décembre J’agis !

Propositions revendicatives de la CGT :

- Augmentation du SMIC à 1800€ avec répercussion sur les grilles salariales. Augmentation du point d’indice.

- Baisse immédiate du temps de travail à 32h.

- Augmentation des pensions avec un départ à 60 ans à taux plein, indexation des pensions sur les salaires.

- Une véritable égalité Femmes/Hommes sur les salaires et les carrières.

- La prise en charge des déplacements domicile/travail par l’employeur.

- Une fiscalité plus juste avec notamment la baisse de la TVA à 5.5% pour les produits de première nécessité (gaz, électricité…)

- Plus d’informations sur le site cgt.fr

Depuis des décennies, le niveau de vie des salariés, des privés d’emplois et retraités se dégrade. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois.

L’absence de réponses concrètes et immédiates du gouvernement et du patronat, leur refus d’ouvrir de véritables négociations, génèrent une légitime colère. Pour la CGT il est nécessaire de répondre aux urgences sociales.

La CGT invite l’ensemble des salariés du privé et du public, des privés d’emplois, des retraités, des lycéens, des étudiants à se réunir en assemblées générales, à débattre de cahiers revendicatifs et décider collectivement des modalités d’actions pour préparer les différentes mobilisations nécessaires à l’élévation du rapport de force.

La CGT exige que la réunion de la Commission Nationale de la Négociation Collective du 14 décembre sur le Smic et les minimas de branches soit un véritable rendez-vous revendicatif de négociations.

La CGT appelle à signer la pétition «  Nos besoins doivent être entendus, j’agis ! », pour les salaires, pensions, l’emploi, les retraites et la protection sociale.

 

L’Union Départementale CGT de la Dordogne, appelle à faire du 14 décembre, une journée de mobilisation dans les entreprises, puis un moment de remise de pétitions et de nos revendications aux représentants de l’ETAT que sont le préfet de Périgueux et la sous-préfète de Bergerac.