Le 15 septembre : TOUS en GREVE pour l’abrogation de la loi travail !

L’adoption de la loi EL KHOMRI ne nous fera pas renoncer !

 

Le 15 septembre 

TOUS en GREVE  pour l’abrogation de la loi travail !

 

Périgueux et Bergerac 10h30 devant le palais de justice

Thiviers 18h place de l'Eglise

 

Après un passage éclair devant le Conseil constitutionnel, la loi travail est promulguée en pleine période estivale, sans jamais avoir été votée, François Hollande ayant eu recours à trois reprises au 49-3 !

Voilà la vraie définition du soi-disant dialogue social défendu par le Président de la République et son gouvernement : recourir à l’article 49 alinéa 3 de notre Constitution c’est-à-dire à une disposition qui empêche le dialogue pour faire adopter une loi, « leur loi », qui aura de toutes évidences des répercussions des plus néfastes pour le monde du travail.

Bien que la loi ait été promulguée, la CGT ne baissera pas les bras. Comme elle l’a déjà annoncé, avec l’intersyndicale, elle va poursuivre les actions, notamment dès le 15 septembre prochain.

D’ores et déjà, la CGT appelle donc tous les salariés à se mobiliser, à se rassembler, à s’organiser pour continuer cette mobilisation à la rentrée et à envoyer au Président de la République la carte postale mise à la disposition de toutes et tous pour exprimer son opposition à cette mauvaise loi travail.

L’adoption de la loi ne doit pas nous faire renoncer. En 2006, la rue a fait reculer le gouvernement sur le Contrat Première Embauche (CPE) après le vote et la loi n’a jamais été mise en œuvre !

Ce qui a été possible en 2006 doit l’être en 2016.

Le gouvernement doit reculer face à la mobilisation.   

Le 15 septembre 2016  journée de grève 

Loi travail 23 et 28 juin

23 juin, faire vivre la démocratie !

L’intersyndicale nationale réunie le 15 juin a décidé de
poursuivre la mobilisation contre la loi dite travail,
les 23 et 28 juin.

L’énorme mobilisation du 14 juin démontre que,
pour les travailleurs, le projet demeure inacceptable.

Le gouvernement refuse d’entendre ! Il cherche à détourner l’opinion publique du cœur du sujet posé par le projet de loi. Les organisations syndicales quant à elles restent centrées sur : l’inversion de la hiérarchie des normes, les accords de développement et de maintien de l’emploi, les conditions de licenciement, le référendum d’entreprise, la médecine du travail. Autant d’éléments dans le projet de loi qui en l’état sont défavorables aux salariés.

Comment peut-il continuer de mépriser ainsi l’expression de millions de salarié-e-s, de privé-e-s d’emplois, de jeunes et de retraité-e-s ?

D’ores et déjà le 28 juin, jour de dépôt des votations, doit se préparer comme une grande journée de luttes à partir des entreprises. Partout doivent être débattues les modalités d’action, et la grève votée par les salariés. La sympathie des " contre le projet " qui s’exprime aussi dans la votation doit se concrétiser avec un mouvement d’ampleur le 28 juin.

Dans ce cadre de mobilisation nationale, lUnion départementale CGT organise ce jeudi 23 juin, trois grandes votations qui se veulent aussi des lieux d’échanges et de débat avec les travailleurs :
> Sur la zone commerciale de Marsac sur l’Isle
> Sur la zone commerciale du Palio - Boulazac
> Dans le centre-ville de Périgueux, place Bugeaud
> De 9 heures à 18 heures

Venez nombreux, VOTER,
vous INFORMER, argumenter, débattre.

RASSEMBLEMENTS
 

18h PERIGUEUX - place BUGEAUD

18h THIVIERS - Permanence Colette Langlade

17h30 BERGERAC – parvis Eglise Notre Dame

14 juin Manifestation à Paris

Loi travail, en route
pour un puissant 14 juin à Paris

Le 2 juin, partout en France ce sont des dizaines de milliers de salariés, privés d’emploi, retraités, lycéens et étudiants qui, au travers de plus de 150 rassemblements et manifestations, ont de nouveau exprimé leur refus de la loi travail et exigé de nouveaux droits pour tous.

Dans la continuité des journées de grève et de manifestations, l'intersyndicale nationale appelle les salariés actifs, retraités, privés d’emploi à participer massivement à une manifestation nationale unitaire à Paris qui sera une nouvelle grande étape de mobilisation le :

Mardi 14 juin 2016

Cette journée demeure une journée de mobilisation par la grève avec des actions fortes dans les professions et entreprises.

L'UD CGT décide de mettre toutes nos forces dans une montée sur Paris, pour une mobilisation massive ce jour là qui permettra d’augmenter le rapport de force avec le gouvernement. Pour cela il n’y aura pas de manifestation interprofessionnelle en Dordogne le 14 juin.

Pour pouvoir s'y rendre, l'UD CGT organise le transport en bus.

Lieu de départ Heure départ Heure retour
BERGERAC : place du foirail 2 h 15 3 h
PERIGUEUX : allées Tourny 3 h 15 2 h
LA BACHELLERIE : parking entrée autoroute 3 h 30 2 h
THIVIERS : parking Leader Price 4 h 1 h 15

Compte tenu du nombre de places limitées, l'inscription est ouverte seulement aux syndiqués CGT à l'UD CGT par mail ou téléphone
avant le mercredi 8 juin.

La Manifestation débutant à 13 heures, vu le temps de trajet, il n'est pas prévu de pause "casse croûte" pour le trajet aller.

Au retour, une halte est prévue avec le casse croûte tiré du sac.

 

 

2 juin Amplifions la lutte

Amplifions la lutte;
et la grève !

Face à la mobilisation importante des travailleurs lors de la dernière journée de grève et de manifestations du 26 mai, face aux barrages, aux occupations de lieux de travail et aux grèves qui se multiplient, la presse aux ordres commencent à se sentir obligée de trouver d’autres titres que « le mouvement s’essouffle ». La violence des réactions gouvernementales, qu’elle se situe dans l’instrumentalisation qui est faite des forces de l’ordre à l’encontre des manifestants, ou dans sa dénonciation nauséabonde de la CGT, traduit surtout sa faiblesse face à la rue.
L’usage du 49-3, la volonté gouvernementale de faire passer la CGT pour une organisation minoritaire et déconnectée des aspirations des travailleurs, l’amalgame mensonger entretenu entre les casseurs et les manifestants, bref sa propagande au service de la régression sociale,
démontre l’état extrême de fragilité du gouvernement et son illégitimité.
Le rejet du projet de loi travail n’est pas celui d’une minorité mais il s’agit bien d’un refus massif de voir les droits des salariés sacrifiés.

Pour la CGT, l’exigence est toujours le retrait pur et simple du projet :
-  Non à l’inversion de la hiérarchie des normes et à un code du travail démoli par des accords d’entreprise.

 

-  Non à l’allongement de la journée et semaine de travail, non aux heures supplémentaires payées au rabais.
-  Non à la destruction de la médecine du travail.
-  Non aux licenciements économiques élargis.
OUI A UN VERITABLE CODE DU TRAVAIL DU XXIème SIECLE !

Après trois mois de grèves et mobilisations, après la multiplication de grèves reconductibles (SNCF, Ports et Docks, RATP), dans un contexte de durcissement du mouvement et dans la perspective de la journée nationale d’action du 14 juin à Paris, la pression ne doit pas se relâcher.
La CGT, avec les salariés, doit continuer et amplifier sa lutte contre les casseurs du code du travail.

 

Le 2 juin journée de grève

et de manifestations !

 

Le jeudi 2 juin à 17h30

à Périgueux et Bergerac

Palais de Justice.

Mobilisée depuis près de 3 mois,  la CGT Dordogne appelle l'ensemble des salariés, privés d'emploi, et retraités à maintenir la pression sur le gouvernement dans la bataille contre le projet de loi travail. Sa détermination vacille, pas la nôtre.

Dans le cadre de la journée d'action du jeudi 2 juin, l'union départementale CGT Dordogne en lien avec l'action des cheminots CGT de Périgueux, propose de coordonner les professions en lutte par la grève ce jour là.
- 12h convergence des professions à la préfecture pour un pique-nique militants.
- 14h interpellation des groupes politiques du Conseil Départemental avec une demande de vote de motions par les élus, celles-ci portant le retrait du projet de Loi Travail et une convention collective nationale du ferroviaire de haut niveau pour les cheminots, garante d'un service public ferroviaire de qualité, répondant aux besoins des citoyens. 
- 17h30 manifestation Palais de Justice Périgueux et Bergerac.